On associe souvent la cuisine japonaise au cru ; le pays a en effet développé cet usage et l’a élevé au rang d’art culinaire avec les sushis et sashimis. On connaît également bien les yakitoris, ces grillades nipponnes moelleuses et cuites à coeur. Quelque part entre les deux, on trouve le tataki, une recette que les restaurants occidentaux reprennent aujourd’hui à l’infini, grillant viandes et poissons à l’extérieur tout en gardant la finesse du cru à l’intérieur. 

U ne technique intelligente inventée pour des raisons sanitaires, on arrive à un plat délicieux qui sublime à la fois le cru et le cuit. 

J'avais très envie de gingembre râpé, de ciboule et de sauce soja, cette dernière pouvant être utilisée telle quelle ou acidifiée par du jus d’agrume..Vous pouvez aussi ajouter un peu de poudre de Wasabi.

Vous pouvez faire durcir la chair de votre poisson dans le congélateur , pour pouvoir la tailler en tranches très fines.

La marinade pour donner un semblant de cuisson mais attention pas plus de deux heures , sinon c'est trop cuit! Les acides contenus dans la marinade sont nécessaires pour assouplir les fibres du poisson.

Voilà quelques conseils , je ne suis pas une pro mais nos papilles étaient ravies...

 

 

tataki de saumon, sauce cacahuètes

 

 du saumon

– des graines de sésame

– un peu d’huile de sésame pour la cuisson

Pour la marinade :

1 gousse d'ail

du gingembre frais 

un peu de ciboule

1citron vert bio

2 cs de sauce nuoc nam

1 cs de sauce soja

des nouilles

nouilles somen sont des nouilles très fines à la texture très douce. Une fabrication méticuleuse Les céréales sont moulues plusieurs fois; la farine en devient tellement fine que les nouilles, bien qu'issues de céréales complètes, ont une texture très douce. La pâte est ensuite longuement pétrie, puis lentement étalée en fines couches. Ainsi elle peut être découpée en lanières sans la comprimer. Ces lanières sont mises à sécher durant 48 heures au moins,dans une pièce ventilée mais sans apport d'air chauffé artificiellement afin d'en préserver la qualité. L'utilisation; les pâtes japonaises sont aussi bonnes servies chaudes,en potage, accompagnées d'une sauce bien relevée ou de légumes sautés, que froides,en salades fraîches d'été. N'ajoutez pas de sel à l'eau de cuisson, puisque les pâtes en contiennent déjà.


Elles sont longues, très fines. Le diamètre de chaque pâte est inférieur à 1.3 millimètre alors que la longueur atteint en moyenne une quinzaine de centimètres.
Les faire cuire 3 minutes dans l'eau bouillante. Elles sont prêtent.

 Beurre de cacahuètes

Rien de plus facile que de confectionner son beurre de cacahuètes , sans additif , sans conservateur , délicieux!

200 g de cacahuète nature

1 pincée de fleur de sel

Faire torréfier les cacahuètes dans une poêle pendant quelques minutes.

Les passer au mixeur avec une pincée de fleur de sel jusqu'à obtention de la pâte ..

Si vous avez des cacahètes grillées salées , n'ajouter surtout pas de sel!

 

 

 Préparer la marinade; hacher finement l'ail et le gingembre , ciseler un peu de ciboule  et rajouter les autres ingrédients.

Commencez par préparer le saumon : enlevez la peau. Nettoyez le bien pour enlever les écailles. S’il y a des arrêtes, les enlever également .

Déposer vos poissons dans la marinade , les retourner de temps en temps. Ne pas dépasser deux heures de marinade , votre poisson serait trop cuit.

Torréfier les graines de sésame dans une poêle . 

Juste avant de saisir vos morceaux  quelques secondes de chaque côté à feu vif, les déposer dans les graines de sésame torréfiées .

 

Pour le dressage

Etaler un peu de beurre de cacahuète dans chaque assiette. Déposer vos tranches de saumon et un peu de somen mélangé à une brunoise de petits légumes.

Disperser quelques cacahuètes , morceaux de ciboule à votre guise...

Très bonne dégustation!