Muguet 004

Emblème du printemps, le muguet (Convallaria majalis) ou le lys des vallées symbolise la renaissance après le morne hiver et la chance. Le mot muguet est un terme qui s’apparente au mot musc, en rapport avec son fort arôme.

 Enfin, apprenez qu’en langage des fleurs le muguet signifie : le bonheur revient. Lorsque le muguet est associé à de la fougère, ce bouquet veut dire, d’après des légendes du Languedoc Roussillon, votre charme inconscient me fascine…


La fête du muguet est une fête du bonheur, de l’amour, avant tout. Elle représente toute la joie du printemps, des beaux jours, des fleurs et des parfums qui viennent enfin embellir nos vies.

Que ce brin de Muguet de mon jardin vous apporte du bonheur tout au long de l'année!

Je tenais à vous dire que je pense bien à vous.Avec les beaux jours,nous avons besoin de formuler de nouveaux projets ,la fièvre du printemps nous gagne...et je vous souhaite de pouvoir concrétiser vos envies,de passer de bons moments en famille,entre amis ..je vous souhaite tout plein de bonheur durant l'année,des petits et grands plaisirs ,une année riche en émotions,partages ,de la poésie pour adoucir les journées..

Et j'en profite pour vous remercier vivement de votre soutien, de vos petits mots touchants,de votre amitié !

Très bonne journée!

 

Le sentier.

Il est un sentier creux dans la vallée étroite, 
Qui ne sait trop s'il marche à gauche ou bien à droite. 
— C'est plaisir d'y passer, lorsque Mai sur ses bords, 
Comme un jeune prodigue, égrène ses trésors ; 
L'aubépine fleurit ; les frêles pâquerettes, 
Pour fêter le printemps, ont mis leurs collerettes. 
La pâle violette, en son réduit obscur, 
Timide, essaie au jour son doux regard d'azur, 
Et le gai bouton d'or, lumineuse parcelle, 
Pique le gazon vert de sa jaune étincelle. 
Le muguet, tout joyeux, agite ses grelots, 
Et les sureaux sont blancs de bouquets frais éclos ; 
Les fossés ont des fleurs à remplir vingt corbeilles, 
À rendre riche en miel tout un peuple d'abeilles. 
Sous la haie embaumée un mince filet d'eau 
Jase et fait frissonner le verdoyant rideau 
Du cresson. — Ce sentier, tel qu'il est, moi je l'aime 
Plus que tous les sentiers où se trouvent de même 
Une source, une haie et des fleurs ; car c'est lui, 
Qui, lorsque au ciel laiteux la lune pâle a lui, 
À la brèche du mur, rendez-vous solitaire 
Où l'amour s'embellit des charmes du mystère, 
Sous les grands châtaigniers aux bercements plaintifs, 
Sans les tromper jamais, conduit mes pas furtifs.



Théophile Gautier.