Comment se faire plaisir au quotidien? je me suis plongée ces derniers temps dans le livre "Bon "de Thierry Marx qui nous propose une cuisine inventive, attentive à mettre en valeur chaque produit avec du bon sens.Faire valser les saveurs pour notre bonheur et notre santé!


 canard au poivre anesthésiant

 


Ingrédients pour 4 personnes: 4 magrets,poivre de Sichuan,1 oignon,2 échalotes,3casd'huile(facultatif j'ai utilisé le gras du canard)1cas de miel,3cas de vinaigre de riz,2cas de sauce soja,de la coriandre fraîche,1ou 2 cas de sésame,du poivre de Sichuan.

Peler les échalotes et l'oignon,hacher les.

Faire dorer les morceaux de canard dans la cocotte.Retirer les.Mettre à la place les échalotes et l'oignon.Ajouter le poivre,le vinaigre de riz,la sauce soja,la coriandreet 15cl d'eau.Laisser réduire d'un tiers.Remettre le canard dans la cocotte,sur feu doux et arrosez le jusqu'à presque complète disparition du jus,à la fin de la cuisson le canard offre une caramélisation presque orangée.

Déposer les magrets sur les assiettes,napper de jus et parsemer de sésame et de poivre du Sichuan.

Bonne dégustation!

pour information le poivre de Sichuan est appelé aussi poivre anesthésiant:

Poivre anesthésiant

C’est l’autre nom de ce poivre qui n’en est pas un. Car pour anesthésier les papilles, il anesthésie ! Ce pouvoir anesthésiant est due à un amide : «l’alpha hydroxy sanshool». Cependant l’alpha hydroxy sanshool ne procure pas seulement une sensation de chaleur et de picotement. C’est lui qui donne au poivre de Sichuan ses arômes citronnés et anisés, ses notes boisées et d’agrumes. Dans son pays natal, il est appelé poivre rouge ou poivre anisé et entre dans la composition du 5 épices, ce condiment tellement utilisé dans la cuisine asiatique pour ses subtils arômes. La cuisine du Sichuan, en plus d’être une remarquable cuisine, se distingue des autres cuisines chinoises par son goût pour les saveurs fortes et brûlantes. Séduit par le poivre de Sichuan après un repas dans un restaurant chinois on se décide à en acheter mais souvent on hésite à l’utiliser en raison de curieux souvenirs gustatifs et par manque de connaissance. Sachez que la sensation anesthésiante et brûlante disparait à la cuisson. Aussi fait-on griller à sec avant de broyer ou de concasser et de mélanger ce dit poivre à d’autres épices ou d’autres ingrédients et bien utiliser le poivre de Sichuan, à la manière du poivre ou d’autres épices, apporte des arômes très intéressants aux sauces, aux viandes comme aux poissons.